e-Dossiers

e-Dossier: L’«automne allemand» en Suisse

Le 22 septembre 1977, le Président de la Confédération K. Furgler et le Conseiller fédéral P. Graber reçoivent le Président de la RFA W. Scheel et le Ministre des Affaires étrangères H.-D. Genscher à l’aéroport de Belp. Source: dodis.ch/50276.

Pour les Allemands, la priorité consiste à montrer que tout est normal. Cependant, il y a 40 ans, lorsque le Président Walter Scheel est en visite d’État à Berne, la République fédérale allemande est plongée dans sa plus grave crise depuis l’après-guerre. En effet, la RAF a commencé son «Offensive 77». C’est le début de l’«automne allemand» marqué par la peur et la mort.

e-Dossier: 50e anniversaire de la guerre des Six Jours – le rôle de la Suisse

Caricature publiée dans un journal égyptien peu avant le déclenchement de la guerre des Six Jours.

Le 6 juin 1967, huit chefs de mission arabes se présentent devant le Conseiller fédéral Willy Spühler pour effectuer une démarche très inhabituelle pour les standards diplomatiques: après avoir violemment protesté contre la «tendance anti-arabe» de l’opinion publique et de la presse suisses, les ambassadeurs déclarent que cette attitude «va à l’encontre de l’esprit de la neutralité suisse».

e-Dossier: 100e anniversaire de la révolution russe

Timbre soviétique du 70e anniversaire de la révolution d'Octobre reproduisant la peinture historique de W. A. Serow «Lénine proclame le pouvoir des Soviets» (1962). Source: https://commons.wikimedia.org/wiki/File:1987_CPA_5869.jpg

«Pétrograd est complétement aux mains du soviet local», télégraphie, dans la soirée du 7 novembre 1917, la Légation suisse à Pétrograd à la Centrale à Berne. «Les sections des troupes soviétiques occupent la ville. Les artères principales sont barricadées. […] Ce soir, à 10h, des coups de feu et des tirs d’artillerie ont retenti dans les environs du palais d’Hiver.»

L’«affera Conradi»: L’assassin grischun e la revoluziun

RTR Cuntrasts: 1923 sajetta Moritz Conradi a Losanna in diplomat sovietic d’aut rang. Il Russ-Svizzer cun ragischs grischunas vesa sa sez sco il nov Gugliem Tell che vul deliberar la carstgaunadad dal communissem.

Avant 40 onns ha el purschì materia per in film da kino russ «emplenì cun clischés sovietics» (dodis.ch/49291). L’onn 1977 s’interessavan era cineasts en Svizra per «il tema anc adina pulit brisant» (dodis.ch/49292): I sa tracta da l’assassinat dal diplomat sovietic Wazlaw Worowski tras Maurice Conradi, in Svizzer en Russia, l’onn 1923 a Lausanne. In mazzament cun consequenzas extendidas.

e-Dossier: L'«affaire Conradi»

Image provenant du Daily Herald du 17 novembre 1923. À la une: «Acquittement de Conradi», «Incroyable verdict du jury suisse», «Conséquence naturelle d'un procès partial». Source: E4320A#1000/849#68*

Aveu d’un meurtrier: «Il est probable que seuls nos descendants comprendront, et me seront reconnaissants, d'avoir, le premier, engagé le combat contre […] cette bande internationale de criminels», déclare Maurice Conradi dans le procès-verbal de la police lausannoise. Le 10 mai 1923, à l’hôtel Cécil, le Suisse de Russie tire devant témoins sur le diplomate soviétique Vatslav Vorovski.

e-Dossier: L’Accord de Washington de 1946

Le Chef de délégation, le Ministre Walter Stucki, avant son envol pour Washington. Ciné-Journal du 22 mars 1946, cf. dodis.ch/dds/1169.

Au début de l’année 1946, une délégation suisse de haut rang se rend à Washington pour des négociations. Il s’agit d'obtenir la libération des avoirs suisses bloqués aux USA et la levée du boycott par les Alliés des entreprises qui ont eu des relations économiques avec les puissances de l’Axe durant la Seconde Guerre mondiale. En contrepartie, les USA, la Grande-Bretagne et la France réclament les avoirs allemands entreposés sur des comptes bancaires suisses.

e-Dossier: La diplomatie sur les rails: le tunnel du Gothard et la politique étrangère

Ouvriers vers 1880 devant le portail sud du tunnel du Gothard à Airolo. Source: https://de.wikipedia.org/wiki/Gotthardtunnel

Le 1er juin 2016, l’ouverture du tunnel de base du Gothard marquera le point d’orgue d’une longue histoire. Au XIXe siècle, la construction d’une ligne ferroviaire à travers les Alpes suisses est déjà un projet d’envergure européenne. En conséquence, sa mise en œuvre est étroitement liée avec la politique étrangère suisse.

e-Dossier: L'établissement des relations diplomatiques avec l’URSS

De gauche à droite: le Conseiller fédéral Max Petitpierre en discussion avec le Ministre Eduard Zellweger (Belgrade) et Hermann Flückiger, premier envoyé diplomatique à Moscou. Ciné-Journal suisse du 5.4.1946.

Le 18 mars 1946, un échange de notes diplomatiques à Belgrade (dodis.ch/48190) marque l'établissement des relations officielles entre la Suisse et l’Union soviétique après presque 30 ans de silence radio. La normalisation des rapports avec la nouvelle superpuissance de l’Est est une condition essentielle pour le développement des relations internationales de la Suisse au début de la Guerre froide.

e-Dossier: L'acte final de la CSCE à Helsinki en 1975

Le président de la Confédération Pierre Graber appose sa signature le 1er août 1975 au bas de l'acte final de la CSCE. Source: Ringier Bildarchiv, Aarau.

«La CSCE n’est pas terminée avec la signature solennelle du document final à Helsinki le premier août de cette année», est-il mentionné dans une circulaire du DPF d’octobre 1975, «oui, sur bien des aspects elle ne fait que commencer». Pourtant, c’est bien un jalon important de l’histoire européenne qui est posé à l’époque. Pour la Suisse, c’est une étape décisive dans l'ouverture de sa politique étrangère.

Pages