e-Dossier: La reconnaissance de la Chine par la Suisse

La Suisse figure parmi les premiers pays occidentaux à avoir établi des relations diplomatiques avec le régime communiste au moment de la création de la République populaire de Chine. C’est en effet le 17 janvier 1950 que le Président de la Confédération, Max Petitpierre, adresse un télégramme à Mao Tsé-toung lui notifiant la reconnaissance officielle du nouvel Etat (dodis.ch/8016). Cette décision controversée reposait sur des considérations économiques, liées à la défense des intérêts suisses en Chine.

Télégramme à Mao Tsé-toung

Sur la reconnaissance de la République populaire de Chine les documents suivants en format image (pdf) sont téléchargeables: 

  • Un rapport du Chargé d’affaires suisse dans l’ancienne capitale chinoise de Nankin de l’été 1949, alors que la longue guerre civile touche à sa fin (dodis.ch/4200); 
  • Le télégramme du Président de la Confédération, Max Petitpierre, à Mao Tsé-toung;(dodis.ch/8016); 
  • Une liste des intérêts suisses en Chine, établie une année après la reconnaissance (dodis.ch/8182).