Henry Dunant, l’Algérien ou le mirage colonial