Contribution au colloque sur l’épistémologie des relations internationales